Vignobles Bordeaux

Edition du 08/06/2021
 

Château CANON-CHAIGNEAU

Famille

Château CANON-CHAIGNEAU


“Cette année, nous dit Suzanne Marin, le millésime 2016 sera commercialisé au printemps. Il tient ses promesses, un vin très typé Merlot avec une belle structure, des tanins profonds. La robe est intense, le nez épicé et charmeur sur des notes de fruits noirs. La bouche est ample et onctueuse, elle nous rappelle les arômes du nez à savoir la confiture de mûres associé à un boisé subtil et très fin. Après des vendanges 2017 où nous avons subi une perte de récolte de 70%, en 2018, nous sommes heureusement passés au travers du gel, de la grêle et des très nombreuses attaques de mildiou et ce grâce à la vigilance et disponibilité de notre chef de culture et de l'ensemble du personnel du domaine. Ce 2018 s'annonce comme particulièrement réussi et rejoindra nos plus beaux millésimes à savoir 2009/2010/2015, entre autres. En plus des millésimes récents, nous aimons présenter à notre clientèle des vins matures et prêts à boire tel que 1999, 2003, 2007, par exemple, afin de correspondre à tous types de palais. Actuellement notre coup de cœur en dégustation est le millésime 2008 : un vin qui s'exprime avec finesse et subtilité, la robe est intense, d'un beau violet pourpre, le nez est charmeur sur des notes de raisins bien mûris et gorgés de soleil, la bouche développe des tanins amples et profonds qui doivent encore un peu fondre afin de dévoiler au maximum le potentiel de ce vin de garde. Un vin de pur plaisir !”

   

Château CANON-CHAIGNEAU


13, Chaigneau - BP 2
33500 Néac
Téléphone : 05 57 24 69 13





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BERTHENON


Au sommet de son appellation. Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend sur 37 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. Certifié HVE pour le millésime 2020. Pour Thierry Szymanski (époux de Thérèse), “en 2020 nous avons vraiment fait un vin splendide, cela nous a rassurés après quelques années difficiles où nous avons eu des gelées et de la grêle. En 2020, la maturité était parfaite, donc belle qualité et, en plus, le rendement était bien positionné, donc, nous avons fait une belle récolte, ce qui n’est pas négligeable. A la vente toujours le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2018 qui est un très joli vin, Cuvée Henri 2016, 2017, 2018 et le 2019 qui vient d’être mis en bouteilles. Le 2019 est un millésime très équilibré sur le fruit, assez rond, délicieux. Notre rouge classique est proposé également en 2019. Notre blanc Cuvée Léa 2018, il nous reste que quelques bouteilles de 2016. Du Sauvignon gris vieilli en fûts de chêne. Le Sauvignon 2020 est très rafraichissant, il plaît beaucoup. Pendant le confinement, nous avons eu le temps de réfléchir et avons décidé de moderniser le look de notre packaging, étiquettes. Nous avons décidé de valoriser l’image de la Chartreuse.” On ne peut qu’apprécier ce Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Chloé 2018, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, de couleur grenat, avec beaucoup de structure, tout en arômes, très bien équilibré, au nez de cerise et d’humus. Le 2016, est un vin ample, qui associe couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, de garde, bien entendu, et que l’on vous suggère sur un caneton froid aux agrumes ou un feuilleté au fromage et au bacon.  Toujours ce beau Blaye Côtes de Bordeaux rouge cuvée Henri 2018, riche et concentré, au bouquet intense où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2018, allie une belle structure à une jolie souplesse, tout en nuances d’arômes, de bouche chaleureuse dominée par la framboise macérée, de un vin étoffé et classique de ce beau millésime bordelais. Excellent 2017, au nez très fruité (prune noire, mûre) accompagné de notes d’arabica. La bouche est ample, les tanins soyeux, la finale longue sur des tons de cacao et de baies roses. Vous apprécierez le Blaye Côtes de Bordeaux blanc cuvée Léa 2018, de très belle teinte, au nez dominé par les fruits jaunes et les fleurs fraîches, de bouche intense, idéal sur des langoustines ou un feuilleté de filets de turbot. Le Blaye Bordeaux blanc Sauvignon 2019, est à dominante de fleurs blanches et d’amande, dense au nez comme en bouche, ample, alliant élégance et structure. Le Crémant de Bordeaux blanc, même cépage Sauvignon, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme, est de mousse fringante, comme le Crémant rosé, qui sent la fraise des bois, parfait, notamment, sur des crevettes grises ou un gâteau au chocolat. Séduisant Bordeaux Rosé 2019, fruité et gourmand, idéal pour vos soirées d’été.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

Château DEVISE d'ARDILLEY


Propriété rachetée en 2000 par Madeleine et Jacques Philippe qui réalisaient un rêve : elle, parce que d’origine bordelaise, retrouvait ses racines et, lui, ingénieur de formation, après une carrière dans un grand groupe de services désirait devenir vigneron. Rêve devenu réalité... Certifié Agriculture Biologique depuis le millésime 2018. Très beau Haut-Médoc 2018, certifié Bio, 45% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot noir et 10% Petit Verdot, élevage pour 90% en barriques de chêne pendant 12 mois et pour 10% en amphores, tout en arômes, au nez de cerise confite et d’humus, riche, corsé, avec, au palais, des connotations de fraise des bois, veloutée, très harmonieux. Excellent 2016, qui sent la groseille mûre et le poivre, de robe grenat, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, d’une belle finale aromatique aux nuances de fruits cuits, un vin fondu mais puissant en bouche, de garde, évidemment. Leur 2015, est vraiment excellent, aux nuances de cerise noire et d’humus, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique comme nous les aimons, intense et complexe, de très bonne charpente.

Jacques et Madeleine Philippe
Vignobles Vimes - Philippe SAS - 5, Le Pateau
33112 Saint-Laurent-Médoc
Téléphone :05 57 75 14 26
Email : devise.dardilley@sfr.fr
Site personnel : www.chateaudevisedardilley.fr

Château BÉCHEREAU


Propriété familiale depuis le milieu du XIXe siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 ha dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10,5 ha en Montagne-Saint- Émilion et 5,50 ha en Lalande-de-Pomerol. Voilà un magnifique Montagne Saint-Émilion 2016, charnu comme il se doit, a un nez intense, tout en complexité, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices...), quand cet autre Montagne Saint-Emilion Couleur Malbec, bien marqué par ses 82% de Malbec (le reste de Cabernet-Sauvignon et Merlot), mêlant structure et charme, aux notes de fruits noirs avec des nuances de poivre en bouche, est un vin dense. Superbe Lalande-de-Pomerol Épiphanie 2018, une cuvée produite sans sulfites et sans aucun additif œnologique, sans levures exogènes, sans enzymes, sans barriques, sans aucun collage, fruit d’une vinification en respect total du fruit, sans aucun pompage, par une méthode de pigeage manuel avec un élevage en jarres de terre cuite... Il est tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche savoureuse. Beau Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2018, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, il est structuré, avec des tanins amples, c’est un vin à la fois charnu et distingué. Quant au Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2016, il est charnu et classique, tout en souplesse, alliant finesse et charpente, de bouche généreuse, à prévoir sur un poulet farci aux châtaignes ou un ragoût de bœuf aux champignons.

Joël Dupas - Scea Bertrand
96, rue des Vignerons
33570 Les Artigues-de-Lussac
Téléphone :05 57 24 34 29 et 06 80 75 66 80
Email : contact@chateaubechereau.com
Site personnel : www.chateaubechereau.com

CHATEAU LA MOULINE


Jusqu’en février 1920, le Vicomte de Courcelles vivait avec sa famille sur le Domaine de La Mouline. C’est ensuite Ismaël LASSERRE qui devint l’heureux propriétaire de ce domaine d’une superficie de 4 hectares 70 ares et 37 centiares. Il l’exploitera jusqu’à son décès. Son fils André, assurera la succession et reprendra l’exploitation dans les années 40. Puis, sa fille Madeleine LASSERRE, épouse de Jean COUBRIS en héritera dans les années 60, et ensemble, ils en assumeront la responsabilité jusqu’au 19 mars 1981. Et c’est avec passion que leur enfant Jean-Louis COUBRIS accompagné de ses fils Jean-Christophe et Cédric, assure la vinification pour perpétuer la tradition familiale. Ils travaillent ensemble au développement de la propriété pendant les décennies 80 et 90. A ce jour, Cédric COUBRIS, continue l’exploitation de 22 hectares de vignes sur les 25 hectares de superficie de la propriété, certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale) depuis 2017, avec ses deux filles Lucie et Julie. "2015 et 2016 sont deux millésimes exceptionnels qui rejoignent pour notre plus grand plaisir les 2009 et 2010", nous explique Cédric Coubris. "Après 2013 et 2014, très faible en volume mais avec une jolie qualité, nous avons la qualité et la quantité. Nous nous sommes même octroyés le luxe de vendanger les 4 cépages de la propriété en 4 temps. Les Merlots puis une première interruption avant de reprendre sur les Cabernets Sauvignon, idem pour les Cabernets francs et en fin les Petits Verdots." Grande réussite pour ce Moulis-en-Médoc Cru Bourgeois 2016, riche en couleur, corsé, complexe, harmonieux, qui sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, de bouche opulente aux connotations épicées, un vin de belle charpente, de garde, bien sûr, comme le 2015, de robe intense, au nez complexe, c’est un vin ample, persistant, structuré, bien corsé, ample en bouche, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais présents à la fois. La cuvée L’Eminence de la Mouline 2016, une sélection des plus belles baies de la vendange et élevée dans 100% de barriques neuves, où s’entremêlent les saveurs de sous- bois et de groseille, de couleur pourpre, de bouche dominée par les épices (cannelle) et les fruits rouges cuits, dense, tout en finesse et distinction. Le 2015 est de couleur pourpre intense, a des tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), un vin alliant puissance et finesse, gras et intensité, idéal sur un chapon rôti ou une terrine de faisan aux fruits secs.

Cédric Coubris
Chemin du Puy de Minjeon
33480 Moulis
Téléphone :05 56 17 13 17
Email : cedric.coubris@chateaulamouline.com
Site : chateaulamouline
Site personnel : www.chateaulamouline.com


> Nos dégustations de la semaine

Château la GORRE


Cette propriété de 12,5 ha, a été rachetée par la famille Hue en 2009. Pratique de la culture raisonnée.
On y propose ce Médoc Cru Bourgeois 2011, nez intense de petites baies rouges et de framboise, est de bouche gourmande et légère, finale fraîche et suave (10 €). Le Médoc cuvée des Cazaillots de La Gorre 2007 est de belle robe soutenue et brillante, très riche, d?une jolie concentration d?arômes (cassis, épices?), persistant et très bien équilibré (8 €).

Famille Hue
1, route du Château
33340 Bégadan
Tél. : 05 56 41 52 62
Fax : 05 56 41 35 83
Email : contact@millesium.net
www.millesium.net
 


Château BATAILLEY


Incontournable à Bordeaux, la famille Casteja est un négociant historique, et propriétaire de nombreux grands crus, dont le superbe Château Batailley, le Château Beau-Site, le Château Trotte Vieille, Domaine de L?Eglise... Elle a lancé La Grande Cave, le seul Site de vente entièrement dédié aux vins de Bordeaux, et vient de racheter 1jour1vin. La Fête de la Fleur a été organisée cette année dans leur Château Lynch Moussas.
Pour Frédéric Casteja, ?ce 2019 est le meilleur millésime que l?on a fait depuis sept ans.
Nous commercialisons actuellement le 2017, c?est un bon millésime, tout à fait correct, plus sur le fruit frais, à conserver entre 5 et 10 ans en Cave quelles que soient les appellations. Un millésime très agréable, pas trop tannique, pas trop lourd, un vin très sympathique à boire.
Pour le négoce, nous refaisons totalement le packaging de notre gamme Beau Rivage qui est notre marque phare : bouteilles, capsules, étiquettes.
Nous rénovons entièrement le chai à barriques au Château Trotte Vieille, nous creusons entre la maison et les bâtiments, et après la vendange 2020, nous poursuivrons nos travaux avec la réception de vendange et la cuverie.?
Leur Château Batailley est l?un des plus beaux vins de la presqu?île du Médoc, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 3% Cabernet franc, 2% Petit Verdot, un vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de graves, vieilles vignes de 40 ans, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves), à un prix très accessible, ce qui explique sa place à la tête du Classement.
On se régale toujours avec ce Pauillac GCC Château Batailley 2017, 80% Cabernet-Sauvignon, 17% Merlot et 3% Petit Verdot, toujours très racé, au nez de prune et de framboise cuite, un grand vin alliant puissance et souplesse, de bouche dominée par de belles notes de fruits mûrs avec des notes de poivre, d?une grande subtilitée, avec des tanins soyeux, très équilibré, de très bonne garde.
Magnifique 2016, racé, parfumé, intense, gras et persistant, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui associe structure et distinction, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, c?est un vin riche et de très belle garde. 
Nous avons également dégusté ce remarquable Pauillac GCC Château Lynch-Moussas 2017, 78% Cabernet-Sauvignon et 22% Merlot, très ferme, un vin tannique, associant structure et élégance, au bouquet concentré, aux nuances épicées, un vin charnu, dense et velouté en bouche, vraiment très prometteur. Et le Haut-Médoc Cru Bourgeois Château Haut-Madrac 2017, 52% Cabernet-Sauvignon et 48% Merlot, de couleur soutenue, au nez complexe, aux notes de fraise des bois, d?humus et de poivre, un vin corsé et charpenté, aux tanins harmonieux mais puissants, de belle charpente, charnu et prometteur.
Découvrez également de très beaux flacons, avec le Pauillac Château Haut-Bages Monpelou 2017, 62% Cabernet-Sauvignon, 33% Merlot et 5% Cabernet franc, aux tanins mûrs et fermes à la fois, de bouche très parfumée (fraise des bois), riche et fondue à la fois, au nez où se mêlent la truffe et l?humus, bien charnu comme il se doit.
Leur Saint-Estèphe Château Beau-Site s?étend en pente douce vers la Gironde. Depuis les chais et la terrasse, on a une vue remarquable sur le vignoble et la propriété, proche de Calon-Ségur. C?est une des plus anciennes propriétés de la commune réputée de Saint-Estèphe. Sur ces pentes caillouteuses poussent des vignes dont on a soigneusement conservé les vieux ceps, produisant des vins racés, complets et élégants, comparables à ceux des meilleurs crus de Saint Estèphe.
Leur Château Trotte Vieille est au sommet, naturellement. On fait remonter l'origine de son nom à une vieille dame qui habitait cette maison il y a plusieurs centaines d'années. La légende veut qu'à proximité du Château, au croisement de ses routes se trouvait un arrêt de diligence, et chaque fois qu'un attelage s'arrêtait, la vieille dame descendait en trottinant pour aller aux nouvelles d'où le nom Trotte Vieille. Le Second Vin fût créé en 2002, sous le nom de La Vieille Dame de Trotte Vieille. Un vieux parchemin en Gascon datant du XVe siècle atteste déjà de l'utilisation de ce nom. Fait exceptionnel, il existe encore une pièce de vigne datant d'avant le phylloxera.
Superbe Saint-Émilion 1er GCC 2017, 56% Merlot, 43% Cabernet franc, 1% Cabernet-Sauvignon, d?un beau rouge profond, dense, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, qui associe structure et distinction.
Il y a aussi ce Pomerol Château du Domaine de l?Eglise 2017, 97% Merlot et 3% Cabernet franc, un vin tout en bouche, bien épicé avec des notes de cerise confite, aux tanins très équilibrés et satinés, est de bouche dense et ample. 

Philippe Castéja

33250 Pauillac
Tél. : 05 56 59 01 13 et 05 56 00 00 70
Email : domaines@borie-manoux.fr
www.borie-manoux.com
 


Château MONGRAVEY


C?est à partir d?un petit vignoble en appellation Margaux hérité de son père en 1980, que Régis Bernaleau a développé ses propriétés, Château De Braude en Haut-Médoc, Château Galland en Moulis et Château Mongravey en Margaux. Aujourd?hui, les 24,5 ha qui composent les trois domaines sont répartis sur 14,5 h en Margaux, 8,7 ha enHaut-Médoc et un hectare à Moulis.
Depuis 1999, la propriété a orienté ses efforts vers une qualité sans concession. Le vignoble est conduit en culture raisonnée dans le plus grand respect de la vigne. De lourds investissements ont été réalisés. Le cuvier Inox permet une vinification parcellaire et la thermorégulation offre une parfaite maîtrise des températures lors des vinifications. Le chai climatisé équipé de 540 barriques de chêne français issues de huit tonneliers différents, assure la complexité et la qualité des vins lors de l?élevage. Dès l?année 2000, Karin Bernaleau, a mis son talent et son sens inné du contact au développement de la commercialisation et de la communication. En 2003, le travail et la rigueur ont été récompensés par le classement du Château Mongravey et du Château De Braude, en Cru Bourgeois lors de la révision du classement historique. Depuis 2009, Jérôme Bernaleau, le plus jeune fils de Régis, a rejoint la propriété et met ses compétences techniques au service de l?exigence qualitative des vins. C?est en 2011 qu?il reprend un hectare de Moulis et crée le Château Galland, sur un terroir des plus prometteur de l?appellation.
Nous avons très bien dégusté ce Margaux 2016, c?est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, cannelle...), tout en persistance, de garde. Le 2015 développe un nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l?humus, de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, séducteur.
Découvrez également le Haut-Médoc Château de Braude 2016, au bouquet finement boisé, aux arômes de fruits rouges, bien équilibré. Le 2015, de couleur rubis, équilibré, aux tanins fermes, a un nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, c?est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois.

Karin et Régis Bernaleau
8, avenue Jean-Luc Vonderheyden
33460 Arsac
Tél. : 05 56 58 84 51
Email : chateau.mongravey@wanadoo.fr
 



> Les précédentes éditions

Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019

 



Château FONBADET


Château La HAIE


Château LESTAGE-DARQUIER


BORIE MANOUX


Vignobles GONFRIER


Château PENIN


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-MARBUZET


Château DESMIRAIL


Château BEAUREGARD


Château LAFARGUE


Château des ARNAUDS


Château des MOINES


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château CLOS des PRINCE


Château BOSSUET


Château BELLEGRAVE


Château de PANIGON


Château BEYNAT


Clos RENÉ


Clos TRIMOULET


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château PANCHILLE


Château LASCOMBES


Château LAJARRE


Château HENNEBELLE


Château D'ARRICAUD


Château PLANTIER ROSE


Château de VALOIS


Château LAUDUC


Château CHENE-VIEUX


Château de PASQUETTE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château du GRAND BOS



H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE CHARPENTIER


HENRY NATTER


DOMAINE PICHARD


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


SCEA CHATEAU DAVID


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales